Pourquoi Mario Tessier? (ou pourquoi l’été n’est pas la plus belle saison)

Texte écrit pour et lu pendant la soirée du Collectif RAMEN du 19 mai dernier, pendant le micro ouvert.

Ça y est.
On a sorti les camisoles, les bermudas et les sandales.
Avec ou sans bas.
Je m’en fiche, je ne rirai pas de toi. Fais-le comme tu le sens.

L’été, je trouve ça à la fois beau et lourd.
C’est une saison de liberté et d’oppression
Une saison qui réveille mon passif-agressif

C’est la saison des gros hits radio
Ou des hits youtube maintenant
Qu’importe, je les connais jamais

Entre des reportages sur l’importance de s’hydrater
Pis des vedettes qui en ont pu d’anecdotes à raconter à Patrice L’Écuyer
Pour vrai, je suis sérieux.
L’autre jour, le squelette de la vedette, c’était que son camion rentrait pas dans son garage.
Calvasse.

Bref, entre tout ça, on rappelle à quel point c’est important d’être fou pis de fêter l’été
On fête la St-Jean-Baptiste, on fête le Festival d’Été, on fête le cochon de St-Chose, on fête le Canada
Bon, là j’exagère, mais chaque année, Radio-Canada essaie de nous le faire croire

L’été, c’est la saison où le monde est heureux pour rien
Il fait soleil! Party!

Moi, c’est la saison où je deviens sauvage
Parce que j’ai trop chaud
Ramenez-moi sur la Côte-Nord où il fait 22 degrés

C’est la période où je prendrais 3 douches par jour
Des douches froides

Je voudrais qu’il vente tout le temps
Sinon j’étouffe

Fak on se dénude
Il faut
sinon on a chaud comme le criss
Sauf que je l’aime pas mon corps
Pis le manteau d’hiver donne l’impression de le camoufler
C’est con de même

D’ailleurs, petit message aux hommes
Si les filles se dénudent un peu l’été
C’est pas pour ta testostérone
Ni pour se faire siffler
C’est parce qu’il fait chaud

Images estivales d’horreur :
Un autobus plein
Un passager qui ferme une fenêtre
Toucher la sueur d’un autre passager

Les terrasses, c’est le fun
J’avoue
Mais sont toujours pleines
Pis L’AgitéE est fermée

J’éternue tout le temps
J’ai les yeux qui me démangent
Gracieuseté des allergies
Faut souffrir pour que la nature soit belle, comme on dit

Les feux dehors, c’est le fun
Mais je connais jamais les astis de chansons de camp d’été
Je suis jamais allé dans un camp d’été
On peut-tu ne pas toujours chanter les mêmes chansons?
J’exige un moratoire sur Francis Cabrel, Joe Dassin et Beau Dommage

L’été, cette saison où il faut tout faire dehors
Jouer dehors
Manger dehors
Lire dehors
Travailler dehors
Faire la vaisselle dehors

Il y a aussi « rien faire » dehors
Certaines personnes appellent ça « bronzer »
Quelle étrange idée de se brûler la peau volontairement
En tout cas, moi je trouve ça ben beau des cannes blanches
Pis je préfère être à l’ombre

Là je me trouve un peu trop négatif
Je vais parler de la corde à linge
Ça c’est un des trucs que j’aime l’été
Ça sèche mieux, ça sent plus bon pis c’est écologique

Le barbecue aussi
Tout est tellement meilleur sur le barbecue
Pis en plus c’est tellement mâle, hein Ricardo?

Le vélo devient plus trippant
Pas juste utilitaire
Mais c’est plus le fun quand les pistes cyclables sont vides
Tassez-vous de d’là, comment disait le gars de Normandin
Je préfère pédaler la nuit

Parce que y’a ça aussi l’été
Du monde partout
J’aime le monde,
mais pas les foules
Je préfère ma plage déserte

Je chiale que les médias deviennent léger l’été
Pourtant, qu’est-ce que je fais, là, si c’est pas du léger?
J’ai mis de côté un texte sur un traumatisme de mon enfance pour un texte pseudo drôle

Parce que la chaleur était lourde
Parce que les ciels gris ont ben plus apporté à la dramaturgie que les ciels bleus
C’est plate, mais c’est ça

Je chiale sur l’été
Sur la chaleur
Sur l’heureux d’être content
Mais je déteste pas l’été
C’est juste que tout n’est pas soudainement merveilleux
Juste parce qu’il faut chaud
La pauvreté continue
La culture du viol s’excite même encore plus

Si le monde profitait du beau temps pour faire la révolution
Mais non
On va au beach club
Pis faut s’hydrater tout en surveillant son tan

Malgré tout, même si j’ai l’air grognon
tu peux m’inviter sur ton émission, Patrice L’Écuyer
Je suis peut-être pas une vedette, mais je suis pas mal plus intéressant que Mario Tessier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s