Fini le Pepsi

Publié originalement le 30 décembre 2010 sur labarbe.ca (qui n’existe plus).

Je ne suis pas du genre à parler de mon chien. Les rares fois où j’y fais allusion, il y a toujours quelqu’un pour s’en étonner, preuve que je n’en parle pas souvent… ou que tout le monde croit que je ne suis pas digne d’avoir un chien sous ma responsabilité. Sauf que là, ce petit animal est mort, aujourd’hui, à 14h40, à la suite d’une piqure d’un vétérinaire (ou du moins de la personne qui fait ça à la SPA). La vieillesse commençait à rendre sa vie très moche (cécité, surdité, incontinence, fatigue, …).

Ce qui me désole surtout, c’est que ce n’est pas moi qui l’aie accompagné dans cette fin de parcours. Il faut dire que les contextes ont fait que je n’ai pas toujours pu l’avoir avec moi depuis que j’ai quitté la maison familiale. En septembre, par exemple, je suis encore retombé sur un propriétaire ne voulant pas d’animaux, m’obligeant à l’abandonner chez mon père.

Il était un sacré bâtard pareil, je ne savais même pas qu’un chien pouvait avoir autant d’espèces dans un seul corps: Épagneul, Tibétain, Thassa Apso, Mini Colley et Cocker!

Il était niaiseux. Il avait peur de tout, sauf des gros chiens qu’il affrontait naïvement. Sa plus grande phobie était l’eau. À un point qu’il contournait les flaques d’eau lors des promenades, qu’il se frottait des heures après le bain ou une sortie sous la pluie ou dans la neige. Il s’approchait toujours timidement vers son bol d’eau… et reculait avec un bond si une goutte osait le frapper durant qu’il s’abreuvait.

Pepsi mon chienMais il était gentil. Il avait des cuisses de grenouilles, capable de sauter assez haut pour ramasser un biscuit à bout de bras, malgré son 36cm de haut. Il écoutait, n’a jamais mordu, lichait tout le monde. Bon, ces dernières années il écoutait moins, mais c’est parce qu’il devenait sourd. Il avait aussi la manie de régulièrement lever une de ses pattes, un peu comme le cliché homosexuel… je n’ai jamais cherché à en savoir plus sur son orientation.

Je n’ai jamais su s’il a déjà copulé, d’ailleurs. Il n’a pas été opéré et il s’est déjà sauvé deux-trois fois. Peut-être en aura-t-il profité durant ces escapades.

Il avait surtout un nom tellement ridicule. De mémoire, le nom a été trouvé autour d’un barbecue, dehors, autour d’une table à pique-nique. La famille et moi sortions toutes sortes de sobriquets pour finir par nommer ce qu’il y avait sur la table, comme Ketchup, Relish et Moutarde. Sauf que le petit coquin a réagi drôlement à Pepsi. Il me semble que sur le coup, on a tenté de trouver un vrai nom, mais on est revenu sur Pepsi… pis on l’a gardé.

Imaginez le ridicule lorsqu’il se sauvait de la cours et que je devais crier, dans la rue, « PEEEEPSSSIIIII ». Mouaip. Parfois, je modifiais son nom quand je devais l’appeler dehors, genre Petsi, Peps’ ou Pessi.

Il aurait eu 14 ans en juin prochain. Puisque j’ai 28 ans, c’est comme si j’avais toujours eu ce chien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s