Ça jazz dans l’Est du pays

Pendant que les amateurs de musique émergente se dirigeront vers le nord-ouest de la province, dans ce pays où les gens ont des jambes grosses comme des troncs d’arbres, les amateurs de jazz, eux, rouleront vers l’Est, au pays de la mer et de l’eau salée.

La «capitale» du Bas-Saint-Laurent accueille pour la 27e fois le Festi Jazz de Rimouski, du 30 août au 2 septembre. Au menu, plus de 120 artistes (souvent sous la forme de «Nom du Musicien Trio») qui proposent 75 spectacles dans différents lieux de la ville qui forme les experts maritimes du Québec.

Personnellement, bien qu’amoureux du jazz (un genre qui est trop peu présent à Sept-Îles, ma ville d’adoption depuis deux ans), c’est la venue des très jazz Plaster et Galaxie, le vendredi soir, qui m’a tout d’abord attiré. Mais quand on s’y attarde, plusieurs éléments fort intéressants se retrouvent dans la programmation. Dans le gratuit comme dans le payant.

Jeudi 30 août
Dans le mode «pas besoin de briser sa tirelire», nous retrouvons, en plus de la cérémonie d’ouverture, Vibra-Fun (quatuor comprenant évidemment un vibraphone), à la Brûlerie d’ici. À la Réserve Bistro, le Manouche Swing Trio proposera, comme son nom l’évoque, du jazz manouche.

Ceux qui seront décorés d’un bracelet pourront assister aux prestations de Bryan Lee et de Pat The White, au Chapiteau Québécor. Quand même un beau programme pour les amateurs de blues.

Finalement, pour quelques dollars, les festivaliers pourront choisir entre La Ligue d’Improvisation musicale de Rimouski (que je vais malheureusement manquer), à la Coudée du Cégep de Rimouski, et le trio Tony Jet’N’Desj, qui regroupe trois anciens membres de Polémil Bazar et qui revisite le jazz hard bop, le tout dans l’intimiste Le Bien et le Malt.

Vendredi 31 août
Toujours pour les économes, les mélomanes pourront voir, sans sortir un sou, des prestations du Manouche Swing Trio (au Bonté Divine, 12h30 et 21h à l’Auberge du Mange Grenouille), de Tony Jet’N’Desj (à La Brûlerie d’ici), du Trio Rémi Y Morissette (Petit Chapiteau 17h et à la Réserve Bistro 19h), qui revisite des standards jazz, et du Fred Pauzé Quintet (Petit Chapiteau), qui joue ses compositions (Petit Chapiteau). Un jam session est proposée en fin de soirée à la Coudée du Cégep et un Bal moderne est offert à 20h au Petit Chapiteau.

Avec le bracelet, les spectateurs pourront se mettre dans les oreilles Plaster (21h, Chapiteau Québécor) et Galaxie (22h, Chapiteau Québécor) ou encore le Alexandre Côté Quintet (aussi disponible pour 10$, à la Coudée du Cégep, dès 22h30).

Et pour quelques billets bleus, mauves ou verts, il y a Nils Petter Molvaer à la Salle Desjardins TELUS, à 19h30. Steve Hill est aussi de la partie, à 22h, au Caéf Bistro St-Louis.

Samedi 1er septembre
Parce que le bonheur peut être gratuit, le Festi Jazz offre à tous la possibilité d’aller voir, à nouveau, Vibra-Fun (11h, Marché public), le Combo Jazz/Pop du Cegep de Rimouski (12h30, Petit Chapiteau), le Emie R Roussel Trio et Héléna Allan (14h, Petit Chapiteau), Osmündjazz, groupe de Rimouski «qui cuisine le jazz, le blues, le swing, le reggae, le funk, l’afrobeat, le latin» (Petit Chapiteau, 15h30). En 5@7, on peut se mettre sous la dent Holos, duo blues-jazz (Brûlerie d’ici), François Jalbert Quartet (Petit Chapiteau à 17h et Réserve Bistro à 19h) et Nicolas Bédard Quintet (Petit Chapiteau). Projet particulier, le Trio Helico revisite le jazz rock des années 70… mais sans percussion, «tout se fait à l’archet et au pizzicato». Au Café Bistro de l’Anse, à 19h. Finalement, dans le gratos, le Manouche Swing Trio revient à l’Auberge du Mange Grenouille et un Jam Session est encore proposé en fin de soirée.

Ceux ayant un bracelet pourront aller danser sous les rythmes d’Élage Diouf (Chapiteau Québécor, 21h) et de Papagroove (Chapiteau Québécor, 22h30). Ils pourront aussi aller voir le Sylvain Provost Trio (aussi disponible pour 10$ à la porte de la Coudée du Cégep de Rimouski).

Et finalement, pour les plus riches (c’est pour la forme, c’est pas cher), il y a le Robert Glasper Trio, qui fait souvent du nu-jazz avec des mc, mais qui sera ici en trio (comme le nom le dit) à la Salle Desjardins TELUS, à 19h30. Combo Z envahira Le Bien et le Malt, tandis Steve Hill sera encore au Café Bistro St-Louis.

Dimanche 2 septembre
Le Jour du Seigneur commence comme Jésus l’aime: gratuitement, à l’heure de la messe. À 10h, le Emie R Roussel Trio et Héléna Allan se donnera aux Jardins de Métis. Et une autre fois, au même endroit, à midi. En rafale au Petit Chapiteau, de midi à 17h, Jazz’n Blue, Tony Jet’N Desj, Combo Z et le Combo Professeurs Jazz/Pop du Cegep de Rimouski. Le Trio Hélico sera aussi présent au Café Bistro l’Anse aux Coques (y’a juste en région qu’on a des noms aussi savoureux).

Le bracelet permettra de voir DJ Champion et ses G-Strings au Chapiteau Québécor (21h), ainsi que le Yannick Rieu/Spectrum3 (aussi accessible pour 10$ à la porte de la Coudée), tandis que l’argent sonnant vous ouvrira les portes pour Élisabeth Kontomanou et Geri Allen à la Salle Desjardins TELUS (19h30).

Pis on termine tout ça avec un Jam session gratuit, évidemment!

Ok, mais encore?
Rimouski, c’est à 3h30 de route et à une heure de bateau de Sept-Îles (si l’on passe par Forestville), mais c’est aussi qu’à 3h30 de Québec et 5h30 de Montréal. Pis ce n’est pas compliqué, c’est la 20 (ou la 132 beaucoup plus sympathique et belle) vers l’Est.

Pis on pogne tous les détails sur festijazzrimouski.com.

Sinon, surveillez ce blogue pour des retours quotidiens sur ce festival que je vais découvrir pour vous. Pour vous!!! (et je tweeterai sûrement aussi: @GrosseBarbe)

Publicités