Les Tireux d’roches à Sept-Îles

Les Tireux d'roches

La saison estivale à la Salle Jean-Marc-Dion est à l’inverse de la plupart des autres salles en région qui profitent du ROSEQ: elle est courte. Très courte et très concentrée, même. Cinq spectacles en deux semaines. Le premier de la série était Les Tireux d’roches, qui entamaient une tournée dans l’Est-du-Québec à Sept-Îles.

Pour l’été, les spectacles à la grosse salle de Sept-Îles se font sur la scène, en formule cabaret. C’est intime, c’est plaisant. Surtout que cette ambiance se marie parfaitement à la convivialité des Tireux d’roches. Leur musique trad enjouée et leurs contes ô combien divertissants éliminent vite la barrière qui s’installe parfois entre les musiciens et la foule. On les sentait accessibles et ouverts à l’interaction.

Chapeau à la troupe de la Mauricie qui a joué comme si on était 200… alors qu’on était qu’une trentaine seulement. Non seulement ça ne s’est pas senti dans leur présence, mais ils ont été très généreux, jouant deux bonnes heures, sans entracte. Et lorsque je me suis dit que le spectacle semblait plus long que la normale, ils annonçaient la dernière chanson. Comme quoi c’était long, mais pas ennuyant.

Les Tireux d'rochesLes Tireux d'roches

Le trad des Tireux d’roches est intéressant, sortant de l’instrumentation habituelle: aucun violon, bon, de l’accordéon, oui, de l’harmonica aussi, et de la guitare, mais aussi de la flûte traversière, du saxophone, du bouzouki, du banjo et un percussionniste précis, allumé et dynamique, maniant caisse claire, podorythmie, cajón, tantôt avec les mains, tantôt avec des baguettes. Le violoncelle a récemment été remplacé par une basse. Bref, le mix est riche, entre le traditionnel et la musique du monde.

J’étais beaucoup plus amateur de musique traditionnelle il y a sept ou huit ans, mais un groupe comme Les Tireux d’roches m’y ramènent aisément.

Les Tireux d'roches

Les Tireux d'roches

Les Tireux d'roches

Les Tireux d'roches

Les Tireux d'roches

Les Tireux d'roches

Plus de photos des Tireux d’roches par ici.