Guy Nantel: provocateur, vraiment?

Guy Nantel

On le dit intelligent et politisé. On dit aussi, et souvent, qu’il est provocateur, incisif, mordant, etc. Ah oui?! Vendredi dernier, Guy Nantel était de passage pour la première fois de sa carrière à Sept-Îles, à la Salle Jean-Marc-Dion.

Tiens, j’ouvre immédiatement cette parenthèse. Je me doutais bien que ça allait être plein, l’humour, c’est ce qui sert à financer les spectacles de 100 personnes, on ne se le cachera pas. L’image m’a quand même frappé lorsque je suis arrivé dans le stationnement. Habituellement, pour disons un Vincent Vallières ou pour une pièce de théâtre, on peut facilement se stationner, même pas dans le fond, même quand on arrive juste. Mais vendredi, pour Guy Nantel, j’ai été chanceux de trouver une place – sûrement la dernière que personne ne voyait, ça se stationnait déjà dans les rues avoisinantes, le parking était plein. Méga plein. Ça me désole toujours autant de voir que le monde est prêt à essayer un humoriste à 40$ par personne, qu’ils ne connaissent pas tous vraiment, mais qu’ils sont incapables d’essayer un chanteur ou une pièce de théâtre à 20$. Comme dirait Pierre Lambert: «Sacrament!!»

Revenons à l’humoriste. Fait un bout que je le suis. Quand il a fait ses débuts à Il va y avoir du sport, ça faisait un bon moment que je le connaissais. Je me souviens que je ne comprenais pas pourquoi il n’était pas plus populaire. Je me demandais finalement si c’était « l’intellectualisation » de son humour ou son talent, qui le nuisait, au bout du compte. Parce que ça ne prend pas un doctorat en philosophie pour le comprendre non plus! Il aborde des sujets qui sont évoqués tous les jours dans les nouvelles.

Vendredi, j’ai eu un peu le même malaise. Je suis super content qu’il pogne enfin. Pas parce que je trouve que c’est le meilleur, mais il y a si peu d’humour de ce genre au Québec, en ce moment. J’adore l’humour absurde, j’aime bien, aussi, rire de blagues bien grasses et même sur les relations hommes-femmes (quand c’est bien fait), sauf qu’il faut un équilibre et il n’y a pas assez d’humour dit politisé. Notez, c’était sûrement là la force populaire de RBO qui proposait eux-mêmes un équilibre de toutes ces facettes.

Bref, du moins j’essaie de l’être, pendant que Nantel y allait de ses blagues « salées », j’ai tenté de comprendre pourquoi je n’appréciais pas tant que ça. Pour plusieurs raisons, j’ai compris qu’il ne me choquait pas, tout comme il ne m’allumait pas. Pourquoi? Parce que je fais le même genre de blagues entre amis? Parce qu’il ne m’apporte aucune nouvelle réflexion à laquelle je n’ai pas moi-même songé ou lue dans un éditorial ou un essai? Je ne sais pas et tenter d’intellectualiser pourquoi je ris ou ne ris pas est un peu con.

Si je ne me suis jamais esclaffé, je ne cache pas que j’ai bien ri à quelques endroits. Sinon, j’ai surtout souri… ou analysé la réaction du public. Je me suis surtout dit que si, pour le Québec, la population en générale, c’est ça être provocateur et mordant, c’est triste.

Ne te contente pas d’une pichenotte, donne une claque! Débarque avec quelque chose que l’on n’a jamais entendu! Ébranle-nous!

C’est encore trop gentil à mon goût. Je suis sûr qu’aucun conducteur de Hummer ne se sent mal durant les blagues sur eux. Durant la partie sur l’obésité, je n’ai senti rien de plus qu’une bine sur mon épaule de gros!

Disons-le, si Guy Nantel était réellement incisif, il ne remplirait pas des salles de 800 personnes, parce que le monde n’aime pas être pointé du doigt. Pourtant, il le faut bien, parfois, montrer du doigt.

Publicités

Une réflexion sur “Guy Nantel: provocateur, vraiment?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s