«C’est un clown, mais c’est aussi tout un musicien!»

Un truc que j’aime bien à la fin d’un spectacle, c’est d’écouter en douce ce que les autres spectateurs racontent. Au-delà des habituels «c’était bon» et autres «j’ai tellement aimé ça là!», on peut y entendre des trucs très drôles. J’ai déjà entendu, au milieu d’une foule au Festival d’été, des messieurs parler du spectacle de Linkin Park. Pour eux, ces gars-là sont des Mozart de l’an 2000, des Edison de la musique. Avouez, il y a de quoi rire dans sa barbe un peu.

Ce que j’ai le plus entendu à la sortie de la prestation de Damien Robitaille, à la salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles, hier soir, c’est le mot «clown», ou des expressions voulant dire approximativement la même affaire. Sauf un couple de personnes âgées, que j’ai trouvé très charmant lorsque le monsieur a tenu à ajouter que c’était également tout un musicien, «il joue du piano et de la guitare, c’est vraiment impressionnant!». Sa femme a rapidement acquiescé.

Mais toutes ces personnes n’ont pas tout à fait tort, l’Ontarien d’origine est un sacré bouffon, tout de même. Ses blagues sont parfois douteuses, mais il trouve le tour de nous amuser quand même avec elles. Hier soir, il s’est même amusé à revisiter l’histoire de Sept-Îles, en disant que le nom ne provient pas des iles qui règnent dans la baie, mais bien d’une famille italienne, les Septilianos (ou quelque chose du genre) qui se sont établis ici au 16e siècle (et que Jacques Cartier, lui, aurait choisi Port-Cartier). Du grand n’importe quoi qui a quand même rire la foule.

Je tiens aussi à souligner ses nombreux clins d’œil à tout l’univers musical. Avec son personnage de crooner, il s’amuse énormément avec les clichés de la musique pop et du vedettariat et ça, ça m’amuse beaucoup.

Même si je ne vais pas voir Karkwa et Damien Robitaille pour les mêmes raisons, ce dernier fait aussi de la musique, comme l’a fait remarqué le spectateur anonyme cité plus haut, Et sa musique pop est quand même fait avec qualité. J’ai beaucoup aimé le formule « basse-clavier-batterie » (et parfois la guitare sur quelques pièces), une proposition qui est rarement proposée, mais qui n’offre pourtant aucun trou sonore et qui collait très bien à l’univers sucré du crooner. Mention d’honneur à ses trois musicien qui offrent une exécution impeccable – j’ai particulièrement apprécié la précision du batteur (Alexis Martin) et la groove du bassiste (Louis Lalancette).

Difficile de ne pas sourire avec Rouge-gorge, Porc-épic, Femme électrique, Besoin d’amour, Jésus nous a dit et ses autres chansons grivoises. J’offre un gros «high five» pour la version très rock de Sexy séparatiste (il m’a fallu le refrain pour la reconnaitre!).

Néanmoins, malgré que le spectacle ait été un très bon moment, je me permets un petit bémol. Le spectacle commence littéralement en force avec un Damien qui danse et se déhanche sur les deux ou trois premières pièces. Il nous balance quelques pièces bien dynamique, plusieurs blagues, mais un moment donné, il y a un creux. Je trouve le spectacle inégal. J’avais fait la même observation au Festival d’Été de Québec.

Peut-être faudrait-il égaliser cette énergie au lieu de tout lancer dès le début et d’y revenir en deuxième moitié, ou mettre moins de ballades une à la suite de l’autre. Je ne saurais pointer quoi exactement, mais il y a une certaine montagne russe.

Publicités

2 réflexions sur “«C’est un clown, mais c’est aussi tout un musicien!»

  1. ben moi je l ai vus deux fois en spectacle et j y retourne une troisieme fois en novembre moi je trouve que s est le meilleure spectacle et disque que j ai entendu depuis longteps je suis une fan je sais s est deux album parcoeur. a voir abselument en spectacle. merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s