La France est not that bad

Tantôt, dans le présentoir de revues, il y en avait une que je ne connaissais pas. Une revue musicale, française, portant un nom trahissant bien ses origines: Rock One. Plusieurs trucs m’ont surpris (quoique…).

Je préviens immédiatement: je ne veux pas relancer le débat sur qui parle mieux français et sur qui a le plus d’anglicismes dans sa langue. Car je pense que tous deux avons nos propres défauts qui ne sont tout simplement pas aux mêmes endroits et qu’au final, le compte doit se ressembler pas mal.

Du moins dans le langage du quotidien, celui que le Québécois moyen parle et celui que le Français moyen parle. Toutefois, là où les Français me surprennent, c’est dans l’institutionnalisation de l’anglais.

Je trouve normal que des gens utilisent des expressions anglaises, que ce soit dans la syntaxe ou avec un mot. Jusque dans une certaine mesure, évidemment, mais je comprends parfaitement que ça se produise. Pour moi, la ligne se trace facilement: existe-t-il un équivalent français qui signifie exactement la même chose? Peut-on l’inventer? Sinon, alors utilisons l’expression anglaise. Bref, je ne suis pas un puriste.

Toujours est-il que dans cette revue, toutes les sections sont titrées avec des mots comme « News », « Tribute 2 You » ou « Most Wanted ». En voyant ça, je n’ai pu que repenser à « Tout est parfait », le film québécois, renommé « Everything is fine » en France.

Cette manie des institutions d’utiliser l’anglais à outrance et totalement inutilement me laisse pantois. Sérieusement, pouquoi?!

On a beaucoup d’anglicisme au Québec (oh que oui!), mais je suis content de voir qu’il est beaucoup plus rares dans nos institutions. Imaginez si le 7jours ou Star Inc avait ce genre de titrage? Ou que Richard Latendresse arriverait en ondes en disant: « Effectivement, Pierre, voici toute une breaking news! Nous venons d’apprendre… »

En passant, la revue Rock One, chose que je ne pouvais deviner à la simple couverture, vise surtout les ados, finalement. Pas totalement inintéressante, quand même quelques articles sympathiques, mais je ne suis pas tout à fait le public cible. J’aurais dû prendre le Rolling Stone!

Publicités

Une réflexion sur “La France est not that bad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s