Montréal, penses-tu vraiment ça?!

Nathalie Petrowski

Vous savez, ce débat sur la lourde présence anglophone au Festival d’Été de Québec, avec la lettre envoyée à Madame la ministre de la Culture signée par plusieurs artistes et autres genses de la société? Bien ce n’est pas directement de ça que je vais vous causer. Je n’ai pas le goût de me lancer dans ce débat qui manque trop souvent de relativité, des deux côtés.

Toutefois, Nathalie Petrowski, elle, en a parlé dans sa chronique publiée hier, le 8 mai, intitulée « Les AngloFolies de Québec ». Là où j’accroche, où je me croque en jambe le cerveau, c’est lorsqu’elle sort une phrase résumant, apparemment, la pensée montréalaise sur le Festival d’Été de Québec. Citons.

Trois ans plus tard pourtant, nos réserves de patience à l’égard de l’anglomanie grandissante du Festival d’été de Québec sont épuisées. Et quand je dis nous, je ne parle pas seulement d’une poignée de Montréalais fatigués de payer le plein prix pour aller voir Santana, Black Eyed Peas et Iron Maiden au Centre Bell alors que les habitants de Québec bénéficieront de rabais substantiels pour les mêmes concerts, grâce aux fonds publics québécois.

Quoi?! Est-ce qu’il y a vraiment des Montréalais qui pensent ça?! Que Québec se tape des rabais sur le dos des contribuables comparativement à Montréal?! C’est tordu rare! Ça sent presque la jalousie, en plus!

Premièrement, le Festival d’Été de Québec n’est pas l’exception à la règle. À ce que je sache, le Festival International de Jazz, Juste pour rire, les Francofolies, Montréal en lumière et tous les autres festivals de Montréal ne sont pas moins subventionnés que celui de Québec. Et la majorité de ces festivals ont leur lot de têtes d’affiches accessibles grâce à « des rabais substantiels grâce aux fonds publics québécois », le prix étant même zéro dollar dans certains cas.

Même en ayant vécu plus de vingt ans à Québec, je n’ai jamais entendu un citoyen accuser Montréal de profiter des fonds publics québécois pour faire venir tel artiste. Parce que c’est ridicule: le propre d’un festival est d’attirer un public (ciblé ou populaire, mais de l’attirer quand même) grâce à des têtes d’affiches qui plairont à ce public recherché. Même le festival le plus obscur cherchera à attirer le public amoureux de son obscurité.

De plus, ce genre de boutade sous-entend que le public de Québec ne paie jamais ou ne reçoit jamais ce type de visite sans avoir de fonds publics québécois. Pourtant, il y a plusieurs de ces groupes qui passent à Québec sans être invités par le Festival d’Été de Québec. Et les Québécois de la Vieille Capitale remplissent les salles tout en payant le « plein prix » durant l’année lorsque les Guns N’ Roses viennent, lorsque les Green Day font leur tour, lorsque 50 Cents débarque.

Se questionner sur la direction que peut prendre le FEQ avec ses têtes d’affiche versus son rôle ou sa mission, c’est plus que légitime, qu’importe l’opinion qui en découle. Accuser le FEQ d’offrir des spectacles moins chers que ce que les Montréalais vont payer, c’est n’importe quoi, Madame Petrowski.

Mais rassurez-moi, lecteurs, que ce qu’elle avance est le fruit de son imagination.

Publicités

5 réflexions sur “Montréal, penses-tu vraiment ça?!

  1. Oui, folie c’est tout. Tu n’attires pas des mouches avec du vinaigre, les retombées $$$$ sont magistrales pour le Québec par la suite. Que Raoul Duguay soit outré et signe cette lettre, correct mais va-t-il drainer autant de monde que Rammstein? Ce festival attire des gens de partout, Rammstein par exemple ont une entente d’exclusivité pour ce concert, un contrat très précis qui les empêchent de jouer pour les 6 prochains mois à 400 km à la ronde Québec.

    Yann Perreault sur les plaines? Pourquoi j’irais me taper ça quand je peux m’offrir la proximité envers l’artiste dans une salle comme la Chasse-Galerie de Lavaltrie.

  2. En effet c’est n’importe quoi et depuis longtemps… Perdre plus de 2 minutes de son temps pour penser que Nathalie Petrowski a de la crédibilité relève pour moi de la folie.

  3. Elle a jamais pensé que les gens de Québec bénéficiaient d’un « rabais » à l’achat d’un billet parce que à chaque soir de spectacle sur les plaines, même dans une soirée peu fréquenté, elles accueillent plus de gens que le centre Bell. C’est un principe de base, il me semble, il y a plus de gens qui vont voir les spectacles, donc une possibilité d’avoir des prix plus bas. En plus dans le cas du FEQ, c’est réparti sur toute la durée du festival et pas seulement sur un soir, ça l’augmente la possibilité de faire diminuer les prix pour les spectacles d’Iron Maiden et cie.

    Les prix des billets à Montréal sont plus élevés justement parce qu’il y a une limite que l’on peut vendre, phénomène de rareté, augmentation du prix du billet. Les spectacles de Green Day au parc Jean Drapeau sont pas vraiment plus cher que le prix du FEQ. Pourquoi, parce qu’il y a plus de gens qui peut y assister.

    Évidemment que le FEQ est subventionné, mais dire qu’il utilise ses subventions pour diminuer le prix des billets, c’est passé à côté de la barque.

    Pour le fait francophone, Klimbo l’a assez bien résumé. J’ai le choix entre une ambiance louche et une météo récalcitrante ou une salle intime et accueillante, j’hésite pas longtemps.

  4. N’importe quoi ! On se dit qu’on devrait aller faire un tour à Québec, tout simplement !
    En passant, j’ai du y aller de stratégie pour lire ton texte car l’image me faisait un peu peur…

  5. Isabelle: Haha! La photo donne une certaine couleur, je dois avouer.

    Étienne: C’est clair que le Centre Bell à côté des Plaines fait pitié, en capacité. Ajoutons aussi le fait que le FEQ propose plein de trucs un peu partout avec des milliers, des centaines de milliers de spectateurs et ça explique une bonne partie du prix d’entrée. C’est aussi un principe de base d’un festival: en offrir plein pour moins cher (coût d’entrée) que la valeur réelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s