Du jazz comme je l’aime

Il n’y a pas longtemps, j’appuyais les propos du vénérable Jean-Nic Labrie qui disait en avoir ras le cul des tops.

Je partage encore l’opinion. À la fin d’année, on se fait noyer sous les tops et la tendance nous approche des tsunamis avec tous les blogues qui pullulent sur les internets.

Un peu comme pour Haïti en ce moment. Est-ce un drame? Oui. Le sujet mérite d’être couvert? Que oui. Le sujet mérite-t-il de faire la une du Soleil pendant presque une semaine? Là, je commence à me poser des questions. Est-ce que RueFrontenac a bien fait de demander des dons pour y aller? Encore une question.

Une question de dosage.

Petite parenthèse. Lagacé déchire sa chemise trois fois pour défendre le nombre de journaliste présent dans le petit pays gravement touché. Là où il a raison, c’est qu’il est vrai que ce ne sont pas les journalistes qui empêchent les médecins d’être là. Ce n’est ni eux qui empêche la moindre aide sur le terrain, au contraire. S’ils n’étaient pas là, nous, occidentaux du nord paisible, ne serions pas si prompt à aider, car on ne saurait l’ampleur du drame. Mais ceci ne veut pas dire qu’il n’y en a pas trop. Parce que si, il y en a peut-être un peu trop pareil. Chaque média a-t-il réellement besoin de cette armée de journalistes? Le Téléjournal sur place, vraiment?!

Fin de la parenthèse.

Où voulais-je aller? Ah! Oui! Les palmarès.

Donc, lorsqu’un sujet nous tombe dessus telle la bombe H sur le Japon, il y a quand même une façon de résister à cette hyperactivité: trier. Choisir le messager qui les résumera tous.

Fak, j’ai tout de même consulté quelques palmarès, pour savoir ce que j’avais manqué, noter des suggestions de futur découvertes, etc.

L’un de ceux-ci était celui de CHYZ 94,3 FM, une station où j’œuvrais encore il y a un peu plus d’un an.

Je me suis donc amusé à visiter les myspace ou autres endroits avec des extraits des groupes dont je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam et ni de toute leur famille consanguine.

Devant le coup de foudre subi par l’une d’elles, je ne peux que partager et vous incitez à découvrir ce groupe si vous ne le connaissez pas.

Je le dis avant-tout, même si j’adore le jazz, je suis loin d’être un expert en. Je ne sais pas pourquoi. Ça me fait tripper, mais on dirait que je laisse le hasard en mettre sur ma route, la plupart du temps. J’allais à plusieurs soirées jazz à Québec quand je l’habitais, mais je ne fouille pas les disquaires, si vous voyez la nuance.

Puis là, le palmarès de l’année 2009 de CHYZ a mis le groupe The Bad Plus en cinquième position. Les extraits m’ont enchanté et, maintenant, ce sont tous leur disques qui me procurent parfois de pures jouissances musicales.

Un trio américain qui balance un jazz assez rock, il y a souvent une tension entre le piano, la contrebasse et la batterie, une rage presque. Mais ce n’est que de l’intensité. Il y a du métal qui fesse moins que ça.

Sur Knows the Difference (Suspicious Activity?), le rythme charge à la vitesse d’un troupeau de guépards (imaginons que ce n’est pas solitaire), sans arrêt, on s’essouffle pour eux!

Le trio s’amuse aussi à refaire quelques pièces, comme Smells Like Teen Spirit de Nirvana (qui est loin de la reprise mielleuse de Paul Anka), Tom Sawyer de Rush (hallucinante!) ou encore Iron Man de Black Sabbath.

The Bad Plus, pour les intéressés, voici le myspace (myspace.com/badplus), le site officiel (thebadplus.com) et le Wikipédia (fr.wikipedia.org/wiki/The_Bad_Plus).

… Si vous avez des suggestions de groupes jazz du genre, ne vous gênez SURTOUT pas. Merci!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s