L’entente de la bullshit

Voici la merde de boeuf à laquelle je fais référence: Les Francofolies et le Festival d’Été de Québec s’entendent.

S’il-vous-plait, cessez de dire n’importe quoi!

Les organisateurs des FrancoFolies de Montréal et ceux du Festival d’été de Québec ont confirmé, mercredi matin, être parvenus à une entente.

Un communiqué conjoint précise que les deux manifestations musicales vont poursuivre leur développement «sans se nuire».

Les deux groupes ajoutent qu’ils continueront à faire la promotion de la chanson francophone internationale au Québec.

Y’en a du violon là-dedans. Le mélodrame explose littéralement.

Je cherche encore. S’il y a bien un festival ou un évènement qui ne sera pas nui par ce changement de date des Francos, c’est bien le Festival d’Été de Québec!

Le FEQ se partageait déjà des artistes avec la gang de Spectra, avec le FIJM surtout. Ces trois là sont les plus gros joueurs dans le monde du festival musical au Québec, ils ne me font pas pleurer. Ils ne sont même pas même temps!

Ils pleurnichent pour des éventuels exclusivités. Ça déchire ses chemises pour des hypothèses justement hypothétiques.

Je m’inquiète surtout pour les plus petits, moi. Eux, ce n’est pas pour des exclusivités, ce n’est pas pour battre des records d’affluence ou faire plus de profit. Eux, c’est pour survivre. Eux, c’est pour avoir une programmation complète. Eux, c’est pour avoir ou non de la visibilité. Pour eux, c’est de pouvoir exister ou non! L’impact est direct et brutal.

Pis certains d’entre eux sont en même temps que les nouvelles dates des Francofolies ou à 2 jours près. Pris entre les Francos pis le Jazz.

Ne nous leurrons pas, Spectra, du coup, monopolise le mois de juin au complet. Tous les autres pendant ces 4-5 semaines deviennent bien secondaire. Si les Francos, par ce déplacement, passeront du rouge au vert, ils tueront pleins de petits évènements qui gravitaient autour… Bravo! C’est si triste et si con que c’en est absurde.

Pourquoi il n’y a pas de négociations avec le Festival de la chanson de Tadoussac? Pourquoi il n’y a pas de discussions avec les organisateurs de la St-Jean? Puis avec le festival autochtone? L’OFF-Jazz? Puis les autres?

Étrangement, c’est eux qui perdront le plus dans cette histoire.

Eux et le citoyen.

Le pauvre ne se rend pas compte encore combien il sera sursaturé en juin et abandonné en août… Je le plains déjà.

C’est n’importe quoi.

///

Selon le communiqué, la direction des FrancoFolies a reconnu qu’un changement de date comportait d’«importants risques» pour la mission francophone du Festival d’été.

Pour sa part, la direction du festival québécois […] a dit avoir compris les réelles difficultés financières qu’éprouvaient les FrancoFolies en maintenant une programmation en août

Faites-moi rire!

Publicités

2 réflexions sur “L’entente de la bullshit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s