FEQ: Jour 5

N’arrachez pas tous les poils de votre corps, ne faites pas exploser le site du BangBang en lançant une tonne de recherches et n’écrivez surtout pas au Dieu du web: non, il n’y a pas de retour sur le jour 4 du Festival d’Été de Québec. Malgré quelques noms intéressants, je me suis donné une soirée off.

C’était dans les soirées qui s’annonçaient belles ce soir et elle le fût. Oh que oui. Une sacrée belle soirée en compagnie de Bell Orchestre et de Beirut dans un Impérial bondé jusqu’au dernier mur. J’en suis la preuve puisque même si je suis arrivé 10 minutes avant le début du concert – donc pas retardataire, je me suis retrouvé accoté sur le mur du fond de la mezzanine!

Si j’avais encore la passion de ma jeunesse, je me serais frayé un chemin au parterre, mais ça m’énerve maintenant d’être coincé dans le monde. En haut, on n’avait pas la meilleure vue, mais on avait de la place.

Une énorme file se rendait jusqu’au coin des rues St-Joseph et Caron et les rumeurs veulent que quelques dizaines de minutes précédent mon arrivée, la file contournait presque le quadrilatère. Oui, je n’ai jamais vu un Impérial aussi plein à chaque soir les amis. Un succès boeuf le FEQ cette année!

Toujours est-il que la prestation a la qualité d’éclipser ces anecdotes propres au monde du spectacle. Bell Orchestre avait ses fans dans la salle et a su, en plus, aller chercher les fans de Beirut. Le spectateur se faisait silencieux et attentif aux riches orchestrations et envolés du groupe et récompensait ses prouesses par de chauds applaudissements. Plus encore, le spectateur – et la spectatrice aussi – était à la fois intrigué et capté par les sons que les musiciens réussissent à créer avec leurs instruments (chants de baleines, mer lointaine, saxophone psychédélique, etc). Ce qui est rare lorsque le spectateur est multiplié par plus de 1000. Le groupe l’a bien remarqué et s’est même exclamé qu’elle était la plus belle foule qu’il ait vue. La musique aux accents cinématographiques éclatée de Bell Orchestre a été un maudit bon buzz.

feq-2009-j5-011
Beirut

Puis la foule a littéralement explosé à l’arrivée de Beirut, groupe du prolifique jeune auteur-compositeur américain Zach Condon. Enthousiasme palpable, mais pas moins d’écoute pour autant. Le spectateur a su garder ses bonnes habitudes. L’éclaté folk de Beirut, qui pige dans la musique de l’Europe de l’est et la chanson française – notons le bon français de M. Condon et sa reprise de La Javanaise de Gainsbourg. Un amour qui poussa à deux rappels, dont deux chansons interprétées avec le Bell Orchestre – ça fait du monde sur une scène ça.

feq-2009-j5-016
Beirut et Bell Orchestre ensemble

Plusieurs plaisirs se pointent le nez dans un tel spectacle, dont il faut mentionner la beauté d’avoir mis ensemble ces deux formations – le seul hic est que les pièces de Beirut ont l’air très courtes après celles de Bell Orchestre. Que l’on se laisse prendre par les cuivres qui se promènent comme un vent d’automne, que l’on bat au rythme des impressionnantes percussions ou que l’on se laisse bercer par les cordes ou l’accordéon – on peut même essayer de tout prendre en même temps, pour l’oreille musclé expérimenté – qu’importe, c’est de la haute voltige et un plaisir qui est tout sauf coupable.

Finalement, alors que les musiciens nous remercie, c’est nous qui avons le goût de leur dire merci.

* Merci à mon amie Mireille Soucy d’avoir accepté de monter sur une table pour prendre les quelques photos

///

Ce soir, mardi 14 juillet, une soirée étrange mais invitante au Parc de la Francophonie, la scène Molson Dry. C’est-à-dire Beast vers 20h15 et le légendaire bassiste de Primus, Les Claypool vers 21h45.
On a Pépé goes français (20h30) sur les Plaines, en première partie d’Indochine (22h).
Kodiak (19h30) et K’Naan (21h30) à la Place d’Youville.
Aussi Shout out out out out (21h) à l’Impérial… suivi d’un hommage à Daft Punk (?!).
Au Cercle, nous retrouvons CEA (23h)

Puis mercredi le 15 s’entame le OFF de Québec. Là, on va jaser fort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s